« Nous avons besoin d’un jour de deuil national »

Redonner de la place à la mort pour éviter qu’elle ne prenne toute la place, c’est le crédo de la thanatologue vaudoise Alix N. Burnand, fondatrice de Deuil’S. Un an après le début de la pandémie du Covid-19, qui a fait près de 9500 morts en Suisse, elle plaide pour l’instauration d’un jour de deuil national.

Article paru sur generations-plus, le 29 mars 2021.

Tous les médias

X